Pêche et Ensemencement

L’ACTIVITE DE LA PECHE ET L’ENSEMENCEMENT DES ALEVINS DES MUGES DANS LES RETENUES DES BARRAGES TUNISIENS

Le premier alevinage des mulets (100.000 alevins de Mugil cephalus) a été réalisé en 1964 dans le barrage de Melleugue. Les alevins sont prélevés dans une eau de salinité variable, ils sont transporter et déverser dans les barrages après acclimatation, par substitution lente avec l’eau douce durant le transport. Les engins de pêche les plus utilisés dans la majorité des cas sont les sennes italiennes de petites dimensions.

La ponte des muges est tributaire des conditions climatiques et écologiques du milieu, on assiste à une variation temporelle plus ou moins forte de la ponte d’une année à une autre. L’ensemble des observations effectuées sur M. cephalus permet de situer la période de reproduction de cette espèce entre la fin de l’été et l’automne (juillet) août, septembre, octobre (novembre). En ce qui concerne, L. ramada, toutes les observations S’accordent pour montrer que L. ramada se reproduit en automne et au début de l’hiver.

Les périodes de présence des alevins des muges à la cote se fait environ deux mois après la ponte.

La détermination des alevins des muges est beaucoup plus délicate que celle des adultes. En effet, bon nombre des critères distinctifs chez les adultes (membrane adipeuse de l’œil, longueur relative des nageoires pectorales, épaisseur et structure de la lèvre supérieur…) ne sont pas encore bien établit. Les critères de détermination utilisés actuellement (identification sur terrain et confirmation au laboratoire) sont la période de présence des alevins sur les côtes, l’ornementation de la nageoire caudale, l’insertion de la première dorsale et le nombre des caecums pyloriques ainsi que d’autres critères secondaires tels que la forme du corps et la pigmentation.

Statistiques d’ensemencement:

Les densités d’ensemencement varient entre 500 et 1000 alevins/ha, les demandes adressées au centre sont aux alentours de 10 millions alevins. Les quantités ensemencées pour chaque campagne varient entre 0 et 9759 103 alevins (campagne 2008/2009).

Procédures actuelles :

Densité d’ensemencement :

Selon la superficie normale de chaque retenue, la densité d’ensemencement sera de 100 alevins/ha au lieu de 500 alevins/ha auparavant (soit un objectif de 2 millions d’alevins pour le 20.000 ha d’eau de surface de la Tunisie).

Formalités administratives :

Avant l’inscription de la retenue exploitée dans la liste des retenues éligibles, l’exploitant doit :

  • Payer sa participation au coût de pêche et d’ensemencement des alevins des muges de la campagne précédente.
  • Adresser au centre une demande d’ensemencement.

Priorité :

  • Les GDP et les concessionnaires par rapport aux pêcheurs libres.
  • Les retenues qui n’ont pas été fréquemment ensemencées
  • Les quantités pêchées :
    • ≤ 10.000 alevins : Station Boumhel / Station Bechima / retenues d’eau distantes de moins de 50 Km de la zone de pêche ou de l’itinéraire zone de pêche – lieu d’hébergement de l’équipe de pêche.
    • 000 à 20.000 alevins : retenues d’eau distantes de moins de 100 Km de la zone de pêche ou de l’itinéraire zone de pêche – lieu d’hébergement de l’équipe de pêche.
    • Au-delà de 20.000 alevins : toutes les retenues.