Présentation Du CTA

0
146

Le Centre Technique de l’Aquaculture est un établissement d’intérêt économique public, doté de la personnalité civile et de l’économie financière et placé sous la tutelle du ministère de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche.certifié ISO9001 Version 2015 depuis novembre 2019 Le centre forme la liaison entre la recherche scientifique et la profession dans le domaine de l’aquaculture.

Missions Générales

  • Assurer l’adaptation des résultats de la recherche avec les conditions réelles des exploitations selon les demandes et les besoins des producteurs et de leurs structures et organisations professionnelles.
  • Réaliser les programmes relatifs à la mise en œuvre des résultats des recherches et des efforts pour leur adaptation aux spécificités régionales des différentes zones.
  • Assurer les actions de vulgarisation permettant le transfert rapide et efficace du progrès technique dans ce domaine.
  • Organisateur de la diffusion des techniques de production les plus efficaces en collaboration avec les différents organismes exerçant dans le domaine des recherches et constituant une banque de données en vue d’une exploitation rationnelle des données et connaissances techniques enregistrées.
  • Œuvrer pour l’appui du développement agricole par la formation, le recyclage et le perfectionnement des vulgarisateurs de terrain, des exploitants, des formateurs et des enseignants.
  • Assurer l’encadrement technique et économique des producteurs, aider à résoudre les problèmes ayant trait notamment aux:
    • Techniques d’élevage.
    • Amélioration de la productivité.
    • Amélioration de la qualité des produits.
    • Maîtrise des coûts de production.
    • Techniques commerciales.
    • Techniques de stockage et de conditionnement.
  • Développer les échanges avec les organismes similaires ou de mêmes intérêts nationaux ou étrangers ainsi que les organisations internationales.
  • Entreprendre toute étude et réunir toute la documentation scientifique et technique se rapportant au secteur pour les diffuseurs auprès des utilisateurs.
  • Participant à la réalisation de toutes les autres missions susceptibles d’intéresser directement ou indirectement le développement du secteur.

Missions Spécifiques

  • Proposer des thèmes de recherche dans le secteur aquacole.
  • Etudier et élaborer des idées de projets d’aquaculture et fixation de zones habilitées à ces projets.
  • Suivre les innovations techniques aquacoles et généraliser leur utilisation.
  • Encadrer techniquement les exploitants afin d’optimiser la rentabilité des projets aquacoles.
  • Publier les revues et la documentation scientifique se rapportant à l’aquaculture.
  • Réaliser des expériences pilotes d’aquaculture en eaux marines et douces.
  • Réaliser des opérations d’ensemencement de quelques barrages et encadrer leurs exploitants.
  • Etudier l’opportunité de mettre en œuvre de nouveaux modes d’élevage.
  • Participer à la mise en œuvre des solutions aux problèmes concernant l’alimentation, les maladies et les aspects techniques des projets aquacoles.

Financement

Les principales sources de financement réelles et éventuelles sont:

  • Subventions de l’Etat à travers le fonds de développement de la compétitivité dans le secteur de l’agriculture et de la pêche (FODECAP).
  • Ressources propres.
  • Coopération Internationale.

Moyens

Le Centre a démarré effectivement ses activités en Mai 2009. A partir de cette date, l’activité du centre s’est concrétisée par différentes actions entrant dans le cadre des missions qui lui sont attribuées.

Le centre dispose actuellement de cinq annexes

  • Station de pisciculture continentale, Boumhell, Ben Arous
  • Station de Pisciculture Continentale, BechimaHamma, Gabes
  • Annexe de pisciculture marine, Monastir
  • Projet pilote d’élevage de crevette, Malloulech, Mahdia
  • Ecloserie de Bivalve, Bizerte

Il dispose également d’un Centre de Documentation et d’Information regroupant plus d’une centaine d’ouvrages.

Effectifs

Le centre emploie en décembre 2019 47 salariés dont 7 Ingénieurs, 2 vétérinaire, 4 maitrisards et 10 techniciens.

Organigramme 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here